Roger Avary, le réalisateur de Killing Zoé et des Lois de l'Attraction, proche de Quentin Tarantino (il a scénarisé une partie de Reservoir Dogs et de Pulp Fiction) a accepté de répondre, en exclusivité pour le Temps Détruit Tout, à 5 questions concernant son ami Gaspar Noé. Et il l'a fait avec beaucoup d'humour et d'ironie.



Quand et comment avez-vous rencontré Gaspar Noé ?


Je me trouvais chez Vincent Cassel, à Paris, je traînais avec lui et Christophe Gans et on discutait d’un projet quand, soudain, Gaspar Noé est arrivé. On a discuté de plein de choses et en particulier du récent scandale lié à la censure et du fait que nous sommes considérés comme indécents alors que nous sommes en fait socialement bien plus responsables que ceux qui passent leurs temps à porter des jugements moraux contre nous. Ça a été une sacrée après-midi.

Quel regard portez-vous sur le travail de Noé et que pensez-vous de sont traitement hyper réaliste de la violence ?

Gaspar, comme moi, est quelqu’un de très doux. Il a une vision tendre des choses. Je trouve que ses films sont de parfaits divertissements familiaux. Très souvent, mes enfants et moi regardons ensemble ses films et les miens. Puis, nous sortons nous acheter une glace.


Quels pourraient être les liens entre ses films et les vôtres ainsi que vos thèmes communs ?


Vous êtes sûrement mieux placé que moi pour répondre à cette question. Je crois que nous ressentons les choses à l’identique. Nous sommes des êtres passionnés qui possédons notre propre morale et nous avons les même idées sociales. Quant à notre travail, il m’est impossible de vous dire en quoi ils sont reliés.


Comment définiriez-vous Gaspar Noé en tant qu’homme ?


Il est plus petit que moi, mais nous avons le même regard sombre. Il est chauve et j’ai une crinière. Je pense que je pourrais le battre au bras de fer, mais je parie qu’il serait capable de me tuer au cours d’une vraie bagarre. Il a un beau sourire. Sa voix est très douce mais ses paroles pèsent lourd. Il rit beaucoup. Comme s’il était tout le temps sous le coup d’une bonne blague (ce qui est souvent le cas). Je parie qu’il se masturbe beaucoup. Je sais de quoi je parle.


Une fois, dans votre “Journal” [Un espace de son site personnel qu’il tient comme un journal de bord, NDW], vous avez raconté que vous avez eu l’occasion de discuter de l’affaire Allègre [L’affaire du tueur en série toulousain, NDW] avec Gaspar Noé et Christophe Gans. Ne serait-ce pas un excellent sujet de film pour vous ou Noé et l’un d’entre-vous y a-t-il songé sérieusement ?


Je ne peux rien dire sur d’éventuels projets.


Traduit de l'anglais par Stéph et Fréd.


Un grand merci @ Roger Avary pour sa gentillesse et sa disponibilité (et son humour ;) )

Official homepage : www.avary.com

Roger Avary, the director of Killing Zoe and of The Rules of Attraction, close to Quentin Tarantino (he wrote a part of Reservoir Dogs and Pulp Fiction) agreed to answer, exclusively for Le Temps Detruit Tout, 5 questions about his friend Gaspar Noé. And he did it with a lot of humor and irony.


Which opportunity made you meet Gaspar Noe and when was it ?


I was over at Vincent Cassel's house in Paris, hanging out with him and Christophe Gans and talking about a project, when suddenly Gaspar came by. We chatted about a bunch of things, mostly about that recent scandal with the film censor and how we, who were supposed to be the indecent ones, were actually much more socially responsible human beings than those who were constantly passing moral judgment against us.  It was a fun afternoon.


What kind of look do you have on his work and what do you think of his ultra realistic treatment of violence ?


Gaspar, like me, is a big softy.  He has a gentle vision.  I find his movies to be perfect family entertainment. Often my children and I watch double features of his films and mine together. Then we'll go out for ice cream.


Which could be the link between his movies and yours as well as the common topics ?


You would be better equipped to answer that question than I.  I think we're both close to our emotions. That we're passionate and moral human beings. That we have similar social concerns. That we are both observers of the human condition. As far as our work, I couldn't possibly tell you what links they share.

 

How do you define Gaspar Noe as a man ?


He is shorter than I, but our eye sockets are both dark. His head is shaved bald and I have a mane of hair. I think I might be able to beat him arm wrestling, but I wager he could kill me in a real fight.  He has a beautiful smile. He is very soft spoken, but his words carry great weight. He laughs a lot, as if he's in on "the joke" (which he is). I bet he masturbates a lot.  I know I do.


Once, in your "Journal" you said how you mentionned the Allegre affair (the French serial killer who killed some prostitutes) with Gaspar Noe and Christophe Gans. Wouldn't it be an excellent topic for a movie of yours or Noe's and did one of you think about doing it ?


I cannot comment on future projects.


Thanks to Roger Avary

Official homepage : www.avary.com

Picture credits

Roger Avary

Scénariste, réalisateur

Screenwriter, director

FP/LTDT. Interview avec Roger Avary. Le Temps Détruit Tout [en ligne]. 16 décembre 2003. [Date de consultation]. Disponible à l’adresse : http://www.letempsdetruittout.net/interviews/roger-avary

✓ Text copied

Le Temps Détruit Tout — 2021

Unofficial website dedicated to Gaspar Noé